Le Tram-train Massy-Évry déjà en retard…

Le conseil d’administration du Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) a approuvé l’avant-projet du Tram-train Massy-Évry (TTME) au cours de sa séance du 5 juin 2014. Les travaux débuteront bien fin 2015. Mais, la mise en service aura finalement lieu avec une année de retard, fin 2019. Deux motifs sont avancés pour expliquer l’ouverture de la ligne desservant seize stations en 38 minutes.

UNE PETITE FLEUR…

Le premier concerne une plante rare, l’orobanche pourpre, trouvée sur le site du futur atelier-garage entre Massy et Palaiseau. Elle est protégée en Ile-de-France : il faut organiser sa préservation.

Blauwe_bremraap_20-06-2005_18.59.22

Orobande purpurea. © Teun SPAANS (OW).

UNE HAUSSE DE LA FACTURE

Le second est lié à une hausse d’un peu plus de 94 millions d’euros du budget global (hors matériel roulant). Si Savigny-sur-Orge n’a pas réussi à convaincre le STIF de l’importance d’une station à Grand-Vaux, la commune de Champlan s’est vue dotée d’un tel équipement à la suite de l’enquête publique de 2013. Une station a également été ajoutée dans la zone de la Bonde à Massy. De ce fait, le coût des 20 km passera de 436 millions d’euros à 526,4 millions, soit plus de 26 millions le kilomètre. Le financement est assuré par la Région, l’État et le conseil général de l’Essonne. (1)

UNE AMÉLIORATION DE LA DESSERTE DISCUTABLE

Contrairement à ce qu’avance le site internet de la communauté d’agglomération Les Portes de l’Essonne, le projet n’est pas une avancée pour les usagers de la ligne du RER-C, les Saviniens, les Juvisiens et les Athégiens en partance pour Massy et Versailles. (2) S’il relie de façon directe (sans changement) deux pôles économiques de l’Essonne, il supprime le barreau ferroviaire tangentiel direct Juvisy-sur-Orge – Versailles-Chantiers (RER-C8, mission Z6). Lorsque le président du conseil général de l’Essonne, Jérôme GUEDJ, est interrogé sur le sujet. Il déclare que « l’avenir de l’Essonne et de la Région passe par des liaisons banlieue à banlieue, ici avec les pôles de Massy, d’Évry et d’Orly. ». Réponse surprenante.

D’une part, la tangentielle Juvisy-Versailles est une liaison de banlieue à banlieue : elle dessert actuellement 3 départements sans passer par Paris (avec un changement à Juvisy pour ceux qui viennent de la Seine-et-Marne) ! D’autre part, en cas d’incident sur la ligne C ou de trafic perturbé (situations fréquentes : grèves, suppressions de train sans explication, etc), les trains des branches C4 (Paris-Dourdan) et C6 (Paris-Saint-Martin-d’Étampes) ne sont pas accessibles aux heures de pointes tant ils sont bondés. La solution de repli utilisée par la plupart des voyageurs sud-franciliens est d’emprunter la ligne C8 (Paris-Juvisy-Versailles). Avec le TTME, ils ne pourront plus le faire ! Où est le progrès ? Ajoutons les perturbations prévisibles qui seront générées par les trains de la future autoroute ferroviaire Atlantique sur la ligne C. Le tableau sera complet ! Le projet de TTME représente une dégradation de service pour des milliers d’usagers. (3)

PAS DE DÉSENCLAVEMENT POUR SAVIGNY-SUR-ORGE, JUSTE LES NUISANCES DU PASSAGE

Quant au quartier de Grand-Vaux, il n’est absolument pas désenclavé comme il se doit, c’est-à-dire avec une station au cœur du secteur. La CALPE oublie un peu vite les avis défavorables déposés par les associations environnementales lors de l’enquête publique, notamment parce que ce projet n’est pas satisfaisant pour la commune de Savigny-sur-Orge. Les 6 000 habitants de Grand-Vaux devront emprunter les liaisons piétonnes avant de pouvoir rejoindre les stations d’Épinay-sur-Orge et de Petit-Vaux. Idem pour les usagers et les lycéens depuis la station de Morsang-sur-Orge. Enfin, la station optionnelle et conditionnée à la hauteur du parc du Séminaire, au droit du chemin des Franchises, a été supprimée de l’avant-projet approuvé par le STIF.

Il faudra aux élus de la CALPE et de Savigny-sur-Orge, ainsi qu’aux associations locales, être vigilants sur la réalisation – prévue dans l’avant-projet – des cheminements piétons sécurisés qui représentent le seul mode de desserte du TTME pour Savigny-sur-Orge.


DOCUMENT
« Tram-train Massy-Evry : l’avant projet validé par le STIF.
L’avant-projet relatif à la réalisation du tram-train entre Massy et Evry a été approuvé par le Syndicat des Transports d’Ile-de-France. Le tram-train permettra de renforcer l’offre de transport entre deux pôles économiques majeurs de l’Essonne, Massy et Evry, à l’horizon 2019. L’agglomération est concernée par ce projet qui permettra d’améliorer la desserte du quartier de Grand Vaux à Savigny-sr-Orge.
Un tracé de 20km, 16 stations, 13 communes de l’Essonne traversées
Le tram-train Massy-Evry reliera la gare RER B de Massy-Palaiseau à la gare RER D d’Evry-Courcouronnes en 39 minutes. Sa fréquence sera de 10 minutes en heure de pointe.
Une opportunité pour le développement économique et l’aménagement du territoire
Le tram-train reliera deux pôles économiques majeurs du nord de l’Essonne. Il améliora le déplacement en rocade, dans des conditions de transport optimales pour les voyageurs, grâce à un matériel roulant innovant et performant.
Le projet représente une opportunité majeure en termes de désenclavement, d’urbanisme et d’aménagement durable pour les territoires concernés (desserte des quartiers de Grand Vaux à Savigny-sur-Orge et de la Grande Borne à Grigny, liaisons douces, stations vélos…). »
Site internet de la CALPE, www.portesessonne.fr, 12 juin 2014.


SOURCES 
1. Grégory PLOUVIEZ, « L’arrivée du tram-train freinée par la hausse de la facture », Le Parisien Essonne-matin, 6 juin 2014, p. VIII.
2. Sylvie MONNIOTTE-MÉRIGOT, Pierre JACQUEMARD, « Plusieurs associations s’opposent à la suppression de la ligne tangentielle du RER Juvisy-Versailles », Liaison n°151, mars 2013, p. 16, pdf : LIAISON mars 2013 -Article RER-C8.
3. Site internet de la CALPE :
http://www.portesessonne.fr/Votre-agglo/Toute-l-actu/Vivre-et-Entreprendre/Tram-train-Massy-Evry-l-avant-projet-valide-par-le-STIF.

© Sylvie MONNIOTTE-MÉRIGOT, 12 juin 2014.

Une réflexion au sujet de « Le Tram-train Massy-Évry déjà en retard… »

  1. Ping : Dégradation de la qualité de service sur le RER-C, quelques faits éloquents | Portes de l'Essonne Environnement

Les commentaires sont fermés.